jeudi 18 janvier 2018

Return of the Living Dead IV Necropolis de Ellory Elkayem (2005) - ★★★★☆☆☆☆☆☆



La semi (et attendue) déception du troisième volet de la saga Le Retour des Morts-Vivants passée, pourquoi ne pas continuer à fouler les terres fangeuses et putrides d'un mythe qui n'aura finalement connu la gloire que durant son premier épisode en évoquant Return of the Living Dead: Necropolis, le quatrième et avant dernier chapitre que réalisa la néo-zélandaise Ellory Elkayem en 2005, laquelle débuta sa carrière avec Eclosion cinq ans auparavant et Arac Attack , les Monstres à Huit Pattes en 2002. Avec Return of the Living Dead: Necropolis, c'est le cas de le dire, la cinéaste enterre un peu plus la franchise pourtant débutée en 1985 de la plus belle des manières. On ne reprochera pas à ses interprètes de jouer comme des tâcherons vu qu'au niveau de l'écriture, les scénaristes William Butler et Aaron Strongoni ne se sont pas foulés. Volontairement ou pas, les morts-vivants version 2005 ont gagné en intelligence et en capacités physiques. Comme il est de coutume depuis le premier épisode, ceux dont l'intégrité physique est la moins atteinte sont de plus capables de s'exprimer aussi clairement que les vivants vers lesquels ils auront tendance à se rapprocher afin d'en extraire le cerveau. Bien que les effets gore demeurent, au fond, pas des plus désagréables à regarder, le reste est pourtant épouvantablement décevant.

Le film s'articule autour des frères Julian et Jake Garrison dont les parents sont morts dans un accident de la route un an auparavant. Décidément, le goudron est cause de nombreux décès puisqu'après l'accident de moto de l'épisode précédent, c'est au tour de celui causé par une voiture d'être évoqué ! Vivant désormais auprès de leur oncle Charles, lequel vient de rentrer de Pripyat dans la zone où eu lieu l'accident de Tchernobyl, site idéal pour y aller récupérer les derniers bidons de Trioxine, Ils vont se lancer dans une croisade en compagnie de plusieurs de leurs compagnons afin d'extraire des locaux Hybra Tech, leur ami Zeke, prétendument décédé. C'est grâce à Katie, une amie proche de Julian et employée chez Hydra Tech que ce dernier apprend que Zeke est pourtant bel et bien vivant et enfermé afin de servir de cobaye pour les expériences menées par son oncle Charles. Tout le film tourne donc autour du siège de la compagnie. Un immense complexe à l'allure aussi minimaliste que celui que l'on pouvait déjà voir dans l'épisode précédent.

Comme dit plus haut, les effets-spéciaux gore demeurent fort honorables comparés au reste du projet. Têtes explosées, entrailles mises à nu, cervelles arrachées avec un gout pour l'extraction par l'arrière du crâne. Les amateurs de chair fraîche seront peut-être comblés. Par contre, pour ceux qui aiment la viande avariée, la déception sera de mise. En effet, les macchabées sont pathétiques. Et ce, à tous points de vue. Qu'ils courent ou qu'ils marchent, qu'ils s'expriment ou qu'il meuglent, on aura rarement vu des morts-vivants aussi pitoyables. Le budget expliquant certainement la chose, le reste est à l'avenant puisqu'en matière d'effets visuels, le tout demeure lui aussi, affligeant. Si la majorité des zombie réclament leur comptant de cerveauuuuu comme cela était le cas aux origines, d'autres ont conservé les talents qu'ils avaient déployé de leur vivant. Zombifié, Zeke demeure toujours le jeune con acerbe qu'il était et reste capable de pratiquer son sport de combat préféré. Les amateurs de Star Trek période “Jean-Luc Picard” hallucinement très certainement devant les parents des frères Garrison, zombifiés, accoutrés “façon borg”, et armés jusqu'aux dents.

En fait, Return of the Living Dead: Necropolis, c'est du grand n'importe quoi qui tente de faire rire mais parvient tout juste péniblement à faire sourire. Ce Direct-to-Video est laid. L'image vous piquera les yeux et l'histoire décevra forcément ceux qui idolâtraient le premier film de la saga. Et dire que Peter Coyote a échoué sur ce projet, le pauvre bougre ! Et dire également qu' Ellory Elkayem signa la même année, un cinquième épisode intitulé Le Retour des Morts-Vivants 5 Rave Mortel... M'enfin ! A suivre en ces pages comme vous pouvez vous en douter...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...