lundi 21 mai 2018

Paris-Willouby de Quentin Reynaud et Arthur Delaire (2015) - 🙂🙂🙂🙂🙂🙂🙂😡😡😡



Paris-Willouby est le premier long-métrage en commun réalisé par les cinéastes français Quentin Reynaud et Arthur Delaire. Une comédie en forme de road movie pour une famille recomposée de six membres à la tête de laquelle on retrouve l'actrice Isabelle Carré aux côtés du bruxellois Stéphane de Groodt. Il sont les parents de quatre enfants en âge difficile. La plus jeune est la seule que le couple a eu ensemble. Elle se prénomme Prune et passe son temps à s'interroger sur le sens des choses. C'est la toute jeune Aminthe Audiard, arrière-petite-fille de Michel Audiard et petite-nièce de Jacques Audiard qui interprète le rôle. Après elle,on retrouve Solal Forte qui incarne le personnage d'Alexandre. En pleine période d'adolescence, et pour selon lui des raisons politiques, le jeune garçon a décidé de ne plus manger de viande. Juste après, se situe Joséphine Japy dans le rôle de Lucie. Fille de Maurice, et révoltée permanente contre son père. Elle et son beau-frère Alexandre éprouvent des sentiments l'un pour l'autre. En dernier, on retrouve l'acteur Alex Lutz dans la peau de Marc Lacourt, le frère de Claire. Lui se la joue 'incruste' en vivant chez sa sœur et son beau-frère.
Tout ce petit monde vit ensemble dans un joli pavillon de banlieue mais apprend un jour le décès du père de Claire et Marc. C'est ainsi que toute la famille et belle-famille embarque à bord de la voiture familiale pour se rendre à l'enterrement du patriarche prévu à... Willouby, une ville apparemment imaginaire puisqu'à part Willoughby en Australie, rien de semblable ne semble exister dans l'hexagone et dans les territoires frontaliers.

Le plus gros de l'intrigue se situe donc dans le véhicule familiale, lieu ô combien exigu créant un climat de tensions permanentes entre ses différents protagonistes. Professeur d'une université à Paris, le chez de famille risque la mutation à Poitiers. Claire a peur de vieillir. La compagne de Marc attend un enfant, ce qui n'arrange apparemment pas ses affaires. Lucie vit très mal le divorce de ses parents, et Alexandre se cherche un but dans la vie. Quant à la petite Prune, la voici désormais voleuse d'une peluche dans une station-service. La grande question demeure : comment allons-nous retrouver cette famille hétéroclite au bout de leur long voyage ? Éclatée ? Ressoudée ? C'est ce que nous apprendrons à la fin mais d'ici là, Quentin Reynaud et Arthur Delaire nous proposent une comédie chaleureuse, parfois amère, remplie de répliques savoureuses. Peut-être pas la meilleure de la décennie mais les interprètes sont si attachants et le couple formé par Isabelle Carré et Stéphane de Groodt si épatant qu'on se laisse littéralement emporté par chacun de ses membres.

Au détour d'une route, on a même l'agréable surprise de croiser l'acteur, chanteur et musicien Guy Marchand qui depuis quelques années ne tourne malheureusement guère plus d'un long-métrage par an. Paris-Willouby est parfois tendre, amusant, émouvant, et il offre surtout une vision du cercle familiale constitué des membres de deux familles séparées, tantôt désespérante, tantôt rassurante. Une famille comme le monde en connaît des millions. On se sent proche de ces personnages formidablement interprétés et on espère que les deux cinéastes, à nouveau ensemble, feront très vite reparler d'eux...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...